Cryothérapie à l’INSEP : Quand Naila et Pétronille jouent à Papa Pingouin grâce à Weleda…

Salut mon petit lapin,

 

Naïla et moi avons eu récemment une occasion immanquable de tester la cryothérapie corps entier dans le cadre d’une invitation lancée par Weleda pour fêter les 10 ans de son partenariat avec l’INSEP.

IMG_2014

Pour rappel l’INSEP c’est l’institut national du sport de l’expertise et de la performance…la Mecque des sportifs quoi !

Alors tu te demandes bien évidemment pourquoi nous sommes invitées à participer à cela, grandes sportives que nous sommes…tout simplement parce que Weleda ce sont avant tout des produits cosmétiques et qu’ils ont une gamme adaptée aux sportifs qu’ils ont décidé de nous les faire tester !

IMG_2046

 On est reçu comme des reines !

IMG_2044

IMG_2048

Mission chercher  Charlie : Sauras-tu me retrouver ??

Alors comme chez Weleda ils ne sont pas sectaires, ils ont quand même pensé que nous n’étions toutes pas sportivement logées à la même enseigne.

Il y avait des groupes de niveau. Heureusement.

Moi je me suis inscrite au groupe « sportifs du dimanche ». Le titre il me correspondait bien je trouvais, et je me la suis joué devant ma Naïla qui a choisi les groupe des planquées aka « Stretching et Yoga ».

Elle me disait que j’étais trop forte et moi je lui disais « Oui, je sais. Je suis une grande sportive. Chuis balaise. »

Et puis on a reçu le programme. Et là, j’ai vu le niveau quoi. 1 heure de course à pieds avec un Dieu du sport. :Sylvain Niay.

Un surhomme qui fait du sport, pas comme moi. Il fait genre des trails de 100 km ou plus. Il a dit je crois 150 km, mais je crois que j’étais déjà évanoui quand il l’a dit.

Et il rajouté que ce n’était pas difficile. Que le plus dur c’était les 24h en roller. Après j’ai pas suivi parce que je pensais être dans la 4ème dimension et qu’on allait me faire du mal.

En plus j’étais déjà échaudée parce sur le trajet entre la voiture et le bâtiment où la présentation se tenait des groupes de jeunes hyper sportifs dans les 15-20 ans, et là c’était retour en classe de 3ème.

Tu te rappelles ? Au collège quand t’as les forts en sport qui prennent leur revanche sur le groupe des intellos, dont tu fais partie (ou en fait t’essaies parce que de toute façon t’es nulle en sport et faut bien essayer d’être bon quelque part).

Bah là, tu as ton côté parano en mode « ON » qui te fait croire que tout le monde va te regarder te planter, toute suante et dégoulinante et se moquer de toi parce que t’es vraiment trop nulle (comme si  tu étais le centre du monde évidemment…)

Même à 35 piges tu retrouves vite tes anciennes sensations crois-moi.

Alors, sur le chemin avec ma Naïla qui me regarde me désintégrer, elle me dit :

« Mais t’es bien sur de toi sur ce coup-là ? »

Et moi qui lui dis :

« Bah tu voudrais pas me faire une place dans le groupe des feignasses stp ?  Ou alors tu viens avec moi ?? (histoire qu’il y ai 2 nullasses) »

Et elle, elle me dit :

« Surement pas, ou alors je me planque derrière les arbres. Et puis moi j’ai balnéo je te rappelle… Viens avec moi si t’as peur. »

J’ai failli succomber à la tentation.

Mais comme je suis une fille sérieuse et que j’ai besoin de conseils sur ma façon de courir, je me suis dit que de courir une heure avec le coach mutant des trails de 100 km, ne pourrais que me donner des occasions de m’améliorer.

Bon, je suis tombé sur un groupe bien sympatoche avec quelques filles très cool. Dont une qui a un blog sur l’alimentation, qu’avec ma mémoire de poisson rouge je n’ai pas pu retenir le nom et qui m’a dit qu’elle m’écrirai. Si tu lis ces lignes, envoi moi les coordonnées de ton blog stp.

 – Fin du message personnel –

Edit: il s’agit de Margaux de l’excellent : La route de la forme !

Bon sinon, il y avait aussi des warriors.

Des filles trop fines qui courent trop bien, qui préparent des semi-marathon, qui font des gainages de 2 mn ou plus et qui tiennent des blogs mode… (Pas de commentaire, mais bon… tu vois ce que je veux dire…) Des filles ennervantes.

Alors, le coach, Sylvain Niay, est absolument adorable. Il est gentil, abordable il répond à toutes les questions et s’adapte au niveau de chacune sans jugement malgré son niveau. Une crème…

On a commencé par un échauffement. 10 mn de course tranquillou autour du stade. Ça allait, on discutait avec le coach et avec les filles sur les chaussures, quand il y en a une qui me dit : 

«  Ah tiens, c’est marrant çà… tu cours comme une marcheuse ! »

Gnéééé ???? Ça veut dire quoi ça ???? Je cours comme une marcheuse ??? Je n’ai pas moufté parce que je savais pas comment le prendre et je travaille sur mon agressivité et ma susceptibilité…

Mais qui peut me dire ce que ça veut dire, ça ?????!!!!

La nana du blog de l’alimentation elle a dit direct :

« Mais non, c’est parce qu’on ne court pas assez vite pour elle… »

Elle est très bien cette fille là… elle a tout compris dans la vie.

En plus elle aime bien mes baskets. Ella a du goût.

Bref. C’est là que je m’aperçois que je n’aime pas courir avec des gens.

Déjà pour les remarques désobligeantes, mais surtout que tu adaptes ton rythme aux autres et que moi j’aime pas m’adapter, je préfère me concentrer sur mes sensations à moi uniquement et pas être perturbée par l’extérieur.

Après on a fait des étirements, des gainages et du fractionné.

Alors je suis nulle en tout que les choses soient claires.

Je suis raide comme la justice, je tiens 45s en gainage maxi en tremblant comme une feuille et le fractionné (en gros un sprint sur 50 m), bah je termine dernière alors que j’ai des grandes jambes (je fais 1,75 m) et qu’il y avait des filles qui faisaient la moitie les bras levés et qui courent plus vite que moi.

Et bien malgré tout cela, je n’avais pas l’impression de m’être violenté physiquement car finalement on avait pas tant couru que ça et j’arrive quand même à faire des sorties de 10 km en 1h.

Bah en fait si, parce que j’ai eu des méchantes courbatures pendant 2 jours. Comme quoi, pour progresser et s’affuter il faut varier les exercices.

C’était une séance vraiment sympa même si tu prends ton niveau pourri dans la face.

IMG_2064

Je suis ici…cherche moi …!!!

Bref, après cette séance de sport il était temps de passer à la phase récup.

Direction, le département de l’INSEP.

Dans les couloirs je tombe sur ma Naïla en maillot de bain qui me dit qu’il faut absolument que je teste la cryothérapie.

Moi j’étais partie sur le massage…

Et puis je me suis dit qu’elle avait bien raison Naïla et que je n’aurais pas beaucoup d’occasion de tester ça !

image009

A quoi ça sert la cryothérapie ? Ca améliore la récupération après le sport, ça aide pour les pathologies rhumatismales en diminuant douleurs et réactions inflammatoires.

Comment ça se passe ?

J’ai passé une visite médicale rapide et je me suis « habillée » pour la séance de cryothérapie. Alors habillée, mais pas n’importe comment… comment te dire… le look quoi !

Tu imagines en maillot de bain + bandeau cache-oreilles + gants + chaussettes + sabots.

La grande classe.

Mais tu t’en fous parce que tout le monde est comme ça. Ça passe mieux.

757491000_s4a9E-L

Alors c’est pas moi, je ne suis pas foutue comme çà… du tout… 😦 et j’ai beaucoup moins la classe !

Cryothérapie à l'INSEP

Tu as 3 sas.

Le premier à -10°C dans lequel on va t’expliquer comment sortir de ce congélateur géant au cas où tu supportes pas bien.

Le 2ème à -60°C, histoire de t’habituer progressivement.

Le 3ème à -110°C.

Oui, oui.

-110°C.

Pendant 3mn30.

Rien que ça.

Je peux te dire que ça pique. Fort.

La nana qui était avec moi elle m’a dit, « Mais tu gèles !!! »

Moi : « De quoi ???? AAAHHHH de quoi ????!!! »

Elle : « Tes cils … C’est des glaçons !!! »

Bah oui, et elle aussi…

Ça te fait une sensation de plein de petites aiguilles. C’est vraiment impressionnant. Et extra comme expérience. En plus ils te mettent la musique et tu bouges, tu danses, tu te réchauffe comme tu peux. C’est vraiment cool, par contre tu es content quand l’opérateur te dit que tu peux sortir. Tu as l’impression d’avoir fait un truc extra-ordinaire, dans le vrai sens du terme.

Vraiment, sans regret c’est génial.

 criotherapie

Voici le petit topo technique de l’INSEP sur la cryothérapie corps entier (CCE) :

 Comment se déroule une séance de Cryothérapie Corps Entier ?Principe Le corps humain peut supporter pendant quelques minutes des températures froides extrêmes, si l’air est froid et sec et sans mouvement (absence de vent), si la peau est sèche et les parties sensibles du corps sont protégées, si aucune partie métallique n’est en contact avec la peau et si le patient ne présente pas de contre-indications médicales.► Objectif L’objectif de la CCE est de créer un choc thermique qui génère une vasoconstriction et une stimulation des récepteurs thermiques du derme. Ce choc thermique a principalement un effet analgésique en ralentissant la conduction nerveuse et anti-inflammatoire par l’abaissement de la température tissulaire.► Durée et Tenue Le patient passe entre 2 et 4 minutes dans une chambre à -110°C, (après avoir traversé successivement, deux salles à -10°C et -60°C). Dans cette pièce, il marche tranquillement et reste en contact (visuel et sonore) permanent avec un opérateur. La séance doit toujours rester confortable et ne pas être douloureuse. C’est le patient qui détermine l’arrêt de la séance avant de ressortir à la température ambiante par le même chemin.

Naïla, elle a fait plein d’autres trucs : Balnéothérapie, Hydrojet, massage, cours avec Julie Ferrez (la coach de notre ancien Président). Je pense qu’elle t’en parlera surement !

IMG_2076

Le cours de stretching avec Julie Ferrez…

IMG_2056

Les lits à hydrojet…

IMG_2037

Après l’effort, le réconfort !!!

C’était une après-midi extra et on est reparti avec les produits de la gamme sport de Weleda.

Je vais donc les tester et reviendrai vers toi pour te donner mon avis !

Allez bisous mon petit lapin !

 

Pétronille

Liens :

http://www.weleda-sport.fr/

http://www.weleda-sport.fr/fr/les-temoignages/sylvain-niay/index.html

http://sylvain.niay.free.fr/

http://laroutedelaforme.fr/

Publicités

Ma wishlist de Noël !

Hello !

Bon voici ma wishlist pour Noël. Il était temps tu me diras, mais moi tu sais j’aime bien faire les trucs au dernier moment, c’est comme ca !

Alors, n’hésite pas mon petit lapin à faire tes dons à Pétronille,sois généreux ! Aime ton prochain. Aime moi.

toutes-nos-idees-de-cadeaux-de-noel_landing_entete

Je veux plein de trucs, normal, des cadeaux beauté, des cadeaux déco. Plein de trucs chers.

Nan , mais c’est pas que je veuille que des trucs chers, mais c’est ca aussi la wishlist. Mettre des trucs que tu t’offres pas en temps normal, hein. Ca vends du rêve quoi. Sois pas choqué mon petit.

Alors, je veux voudrais du Kesari.

J’ai testé en échantillon seulement pour le moment mais je kiffe vraiment l’odeur, la texture et la redoutable efficacité !

homeProducts2Img558x565

Je voudrais également le parfait petit chimiste de chez Aroma – zone pour me faire des shampoings barre douceur à l’Ylang – Ylang.

shampooing_brillance_L16817_OPT40

Je voudrais aussi un tapis zèbre pour mon entrée. Cherche pas, j’adore.

Peau-de-vache-imprimee-motif-Zebre

Je voudrais la brosse toute douce Tosowoong, qui m’obsède. Je la veux. Elle sera mienne, mais je veux pas commander sur internet et me taper la douane.

dae7726e5d0570ebc9c77623bdcccb35026b0cea_m

Je voudrais un méga attirail de pinceaux Real Techniques. Ma Naïla est à Miami à la recherche de mes précieux…

pinceaux-real-techniques

Je veux un miroir design type mur de brique, si possible un peu doré. Oui, oui, je sais…

gp387t100-0_miroir-facettes-dos-noir-80x100-ext_108

Je voudrais un reflex. Parce que mon compact il fait pas les photos que je veux. Aussi parce que je ne suis pas bonne photographe et que je ca me fait une bonne excuse.

53382851canon-eos-400d-g-jpg

Je voudrais être Gisèle Bundchen, mais je me fais une raison…

Gisele-Bundchen-mannequins-plus-riches

Bisous mes loulous !

Pétronille

La blogueuse anonyme…

Hello !

Aujourd’hui je m’interroge.

Oui, ca arrive de temps en temps.

Je me pose des questions existentielles sur le fait d’apparaitre ou non sur le blog.

Titien, la femme au miroir

En lisant les blogs de mes consœurs, ce que j’apprécie entre autres évidemment, c’est de pouvoir regarder les avant / après pour un soin ou un maquillage sur un visage, et pas juste des swatchs d’une palette.

Le côté réel du test, finalement.

Quelque part j’aimerais aussi pouvoir faire la même chose, mais quelque chose m’en empêche.

(Je sais à quoi tu penses ……   NON !!! Je ne suis pas un thon, ok ?!)

Non, ce quelque chose est lourd à porter : le regard des autres.

S’exposer sur son blog c’est aussi s’exposer aux autres, à la critique, aux méchancetés gratuites et last but not least : prendre le risque de s’exposer dans son milieu professionnel et ca pour moi c’est le plus dur à assumer.

Tu remarqueras que j’ai pris un pseudo pour écrire sur le blog et qu’il n’est fait nulle part mention de mon identité réelle…mystère, mystère… qui suis-je ?

Non ne t’inquiète pas, je suis nombriliste, mais je suis aussi bien consciente que tout le monde de fout comme de sa première paire de chaussettes de qui je suis, seulement si cela venait à trop se savoir dans mon milieu professionnel, ca ferait tache je pense.

Une grosse, grosse tache même…car vois tu dans mon milieu on est pas trop funky style, oulala, non pas du tout…

Genre, tu viens avec les ongles peints (de préférence de couleur neutre style corail ou rouge noir), un classique quoi, et bien on te regarde bizarrement en te demandant comment tu as trouvé le temps de faire ca, parce que vois tu mes collègues elles bossent trop pour ca.

Je te raconte pas leur tête quand je viens avec du noir ou du bleu flashy.

J’ai même des collègues qui bossent tellement qui oublient de se laver vois tu… ca te pose un peu le contexte non ??

Je te rassure, elles ne sont pas toutes comme ca (j’en ai de supers et superbes !) mais ma passion n’est pas très comprise, dirons nous.

On nous a proposé à Naïla et moi de participer à un reportage télé à une heure de grande écoute… joie et émotion, gonflement de chevilles et grosse déconnade avec ma coupine, mais une fois redescendue de mon nuage, je me demande si les conséquences ne seraient pas un peu trop néfastes pour moi, juste pour un petit délire de quelques minutes (secondes ?) à la télé.

Tout ca pour dire que quand on ne bosse pas dans le milieu bôôôté / journalistique, blablabla.. c’est parfois difficile de se lancer de tout son petit être dans l’assouvissement bloguesque de sa passion.

Et toi mon petit chat, lectrice adorée, tu ferais quoi ?

Et toi blogueuse beauté qui lit ce post, tu assumes ton image en pâture aux regards des autres ou tu joues profil discret ?

Bises !

Pétronille

Pétronille à la piscine, ou Comment j’aurais pu tourner dans un clip de Snoop Dog

Hello à toi Public,

 

Oui, tout est dit ou presque.

Comme tu le sais peut-être déjà, ou pas, Pétronille, attend, comme on dit, un heureux évènement…

Et Pétronille est fatiguée. Oui, ca arrive même aux êtres supérieurs.

Pétronille est donc partie avec sa petiote se reposer chez sa môman à Nancy. Tu sais que l’Est est réputé pour son climat chaud, humide et ses plages de sables blanc.

Donc Pétronille n’a pas pris de maillot de bain, ne pensant pas en avoir l’utilité.^

Lire la suite