Mes(aventures) capillaires – passage du henné au blond !

 

poudre-de-henne

Suite aux très nombreuses questions que je reçois concernant le henné et la façon dont j’ai pu « m’en sortir » et passer au blond, me voilà avec un article tout neuf sur mes aventures et mésaventures capillaires.

Je te fais quelques retours en arrière verson light, mais si tu veux plus d’infos sur les différentes étapes des mes changements de couleur je te mets les liens des articles pour compléter l’ensemble.

Au tout début il y a moi 🙂

Pétronille, cheveux fin blond foncés selon le syndicat des coiffeurs coloristes, c’est à dire, chatain clair pour les gens normaux.

Un chatain tout ce qu’il y a de plus classique. Passe partout.

Peau claire, yeux verts, le roux était fait pour moi.

Mes premières expériences de roux ont commencé avec des balayages, puis des colorations temporaires qui bien évidemment ne tenaient pas très longtemps, car il faut l’avouer, le roux en coloration est très difficile à faire tenir.

La couleur virait rapidemment, s’affadissait et le résultat était bof/bof.

photo (3)

Comme tu le vois sur la photo, j’ai ici un vieux reste de coloration rousse du plus bel effet…

Et puis un jour on m’a dit mais pourquoi tu ne tenterais pas le henné, toi qui teste tout, qui a le cuir chevelu sensible, qui aime la nature et les petits oiseaux qui chantent.

On m’a dit cap ou pas cap ?

Bah, il m’en a pas fallu plus pour que sois cap.

Alors cap, oui, mais par n’importe comment.

Je me suis renseigné à mort sur le comment, le avec quoi, et pour quel résultat souhaité.

Je suis venue, j’ai vu, j’ai vaincu.

J’ai réussi à avoir le résultat escompté. En tout cas mon idéal. Une chevelure hyper brillante,une couleur qui déchire, les cheveux doux et gainés, le cuir chevelu apaisé.

De la bombe.

P1010292

Je passais mon temps à me toucher les cheveux et regarder leur couleur au soleil.

J’en ai refait plusieurs. Pour les racines, pour l’effet sur le cuir chevelu, pour tout ce que ca m’apportait.

Si tu veux des infos sur le henné suit le lien, je t’explique tout bien comment faire : ICI

Au bout d’un an mon roux flamboyant est passé à un roux profond, puis un roux brun, puis un auburn.

cheveux

Ils ont foncé à une vitesse dingue.

Pourtant je faisais bien attention à ne pas multiplier les pauses sur les longueur, j’ai été tout de même prudente, mais rien n’y a fait.

J’ai essayé de faire dégorger avec les masques coco/argile, mais toujours aussi foncé.

A un moment je n’en pouvais plus, c’était beaucoup trop foncé par rapport à ma carnation et mes premiers cheveux blanc étaient hyper flashy dedans (enfin je focalisais dessus surtout) et je me suis dis que si cheveux blanc il y avait, je ne pouvais pas faire autrement que de passer au blond. En plus je n’ai jamais été vriament blonde et celà m’a pris comme une envie pressante.

Je voulais être blonde.

Là, tout de suite maintenant.

Bah oui, mais non.

Celà ne marche pas vraiment comme celà.

(Rappel : Pétronille veut arrêter le henné et repasser au chimique, pourquoi, comment : ICI)

J’ai procédé par étapes :

1- Masques coco / argile à fond les ballons (Voir article ICI)

P1040531

Niveau résultats… néant ! la couleur ne s’éclaircit pas !

2- Démaquillage au Color B4 (Voir articles ICI et LA)

10

P1040601

1er démaquillage… plus clair !!!

P1040614

2eme démaquillage ! encore plus clair !! Joie !!!

Youhou !! Résultat objectivement plus clair…mais qui a foncé dans la semaine. Retour case départ…! Grrrrrr…………!!!

3- Coloration temporaire chez le coiffeur (Voir article ICI, mésaventure inside, les coiffeurs n’aiment pas le henné !)

kris

Avant balayage

4- Balayage chez le coiffeur (Voir article ICI, amour inside)

photo37

Des reflets « feu » dans les cheveux. Plutôt joli mais toujours pas ce que je souhaite.

5- Coupe des cheveux (passage du long au carré à la machoire) avec colarations pro faites à la maison (Voir article ICI)

kris3

 

Je garde la même teinte rousse, mais en chimique…et petit à petit je mets plus de chatain / blond doré.

6- Laisser pousser les cheveux et couper au fur et à mesure pour éliminer toutes les longueurs hénifiées – l’étape la plus longue mais la seule efficace;)

7- Oh joie… Balayage blond !

kris2

Il m’a fallu près d’1 an 1/2 pour obtenir ce résultat.

La seule option que je n’ai pas explorée et qui aurait été plus rapide mais à quel prix, c’est le décapage du cheveu. C’est la seule chose qui pourrait fonctionner mais c’est cher et celà bousille très clairement vos cheveux.

Comme tu le vois, passer du henné à du chimique… du roux/auburn au blond n’est pas une mince affaire.

Il faut donc bien réfléchir avant de se lancer.

Pour ma part je ne regrette pas car objectivement mes cheveux étaient vraiement au top avec le henné.

Mais aujourd’hui je suis blonde et c’est ce que je voulais 🙂 !!!

Bisous à tous,

 

Pétronille

Publicités

Une réflexion sur “Mes(aventures) capillaires – passage du henné au blond !

  1. Emeline dit :

    Hello ! Ooooh et bah sacré parcours ! Tant mieux si tu as enfin la couleur que tu souhaitais alors 🙂
    Je n’y connais pas grand chose en henné alors bon.. rien à dire lol :p
    Bises!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s