Pétronille tente le balayage sur son henné (et aime son nouveau coiffeur)

Hello you,

Te rappelles-tu de l’épopée « Pétronille veut arrêter le henné » ?

Tu as les piqures de rappel ici :

 

Aujourd’hui, c’est : Pétronille amorce son virage vers le blond (et aime son nouveau coiffeur)

 

Pour résumer, moi, Pétronille femme jeune, active et distinguée de bientôt 36 piges je me suis mis en tête il y a près de 2 ans de passer au henné.

Pour diverses raisons explicitées dans mes précédentes aventures, j’ai choisi de repasser aux colorations chimiques.

Bien évidemment le chemin est long et semé d’embûches et j’ai choisi de t’expliquer comment je comptais m’y prendre.

Je fais donc dégorger ma couleur au maximum avec des masques argile/coco.

Je fais des démaquillants pour cheveux qui m’éclaircissent pas mal les cheveux sans tout enlever.

Je décide d’aller chez un coiffeur avec lequel j’ai eu quelques frictions et qui me refonce les cheveux.

Retour au point de départ en quelque sorte.

 

Je ne me laisse pas abattre je lis tout ce que je trouve sur internet. Je tente de trouver un salon de coiffure qui ne soit pas trop à l’Ouest sur le henné et qui soit au moins un peu ouvert d’esprit.

Je trouve des articles sur un coiffeur star qui s’appelle Christophe Nicolas Biot. Un coiffeur qui semble réceptif aux colorations naturelles et de fil en aiguille je comprends qu’il vient d’ouvrir un nouveau concept de salon « le Bar des coloristes ».

 

photo39

 

Il s’agit d’un salon qui te reçois avec ou sans rdv, avec des coloristes qui t’attendent dans un espace de type « bar » avec un comptoir et avec lequel tu discutes de tes mésaventures capillaires et qui surtout…t’écoute.

Le principe est simple et efficace. Le coloriste t’examine et discute avec toi pour poser un diagnostic couleur. Ensuit tu as le choix. Tu peux dans les cas les moins techniques, te faire faire la couleur au salon ou bien repartir chez toi avec ton « ordonnance » personnalisée et ton kit de couleur professionnelle.

Pour les cas nécessitant une technique particulière, mieux vaut ne pas tenter le coup soi-même.

Les prix sont très raisonnables pour les différentes prestations, pour la qualité du service et pour la capitale…

 

photo40

 

J’y suis allé avec ma Naila pour avoir un avis sur mon désastre capillaire et savoir si du haut de leur grande expérience ils pensaient pouvoir me faire quelque chose.

Et bien, le coloriste sur lequel j’ai eu la chance de tomber a été adorable. Il m’a écouté, m’a conseillé et m’a proposé de tester un shampoing clarifiant pendant une 15zne de jours pour décharbonner la couleur que m’avais posé l’autre coiffeur et de revenir pour faire un balayage et un gloss.

Pour info, le shampoing prescrit n’était pas en vente dans le salon, ce qui montre bien que nous sommes dans du vrai conseil et pas de la vente forcée…

 

photo41

 

Naïla qui voulait éclaircir aussi ses cheveux, mais pas façon balayage « barreaux de chaise, chemin de fer » m’accompagne aussi 2 semaines plus tard pour que l’on passe à la pratique.

On a passé un super moment de détente et de rigolade dans le salon, on a flippé du résultat obtenu sur du henné pour moi et d’un balayage « blond » sur des cheveux châtains foncés pour elle.

Alors déjà, moi on m’a fait une colo blond/blond foncé, type diacolor sur les racines pour rattraper ma couleur naturelle et cacher mes premiers cheveux blancs et ensuite un flash sur les longueurs. En gros un balayage léger pour donner un éclaircissement aux cheveux.

On va refaire ca régulièrement pour les blondir petit à petit sans avoir à passer par la case décapage et on les coupera aussi car je n’en peux plus de la longueur et j’ai une idée de coiffure en tête….gnarfff…. !!!

Naïla a de son côté fait un balayage. Non, excusez-moi…painting ! Un balayage en surface magnifiquement réalisé et adapté aux cheveux foncés, avec un gloss blond foncé marroné chais pas quoi, mais trop beau.

On te montre les photos :

Voici Naïla :

 

photo10

Un »Avant » de Naïla avec on balayage « barreaux de chaise »

photo8

Un « Après » de Naïla avec un balayage plus clair fondu dnas la masse

 

photo

Photo de Pétronille « Avant »

 

photo37

Photo de Pétronille « Après » balayage Flash

photo36

Encore une de Pétronille  « Après »

 

Alors tout ça pour dire que je vais y arriver.

Mon coloriste m’a dit : Ok, on amorçe le virage vers le blond.

J’étais joie avant, joie pendant et joie après.

Mission accomplie de leur côté. Je sais que cela risque de prendre un peu de temps et que je vais également couper, mais j’ai vu qu’on pouvait avoir un résultat sur des cheveux colorés au henné, et qu’à partir du moment où celui-ci était de qualité sans sels métalliques, c’est PO-SSIBLE !

Oui, Madame.

Je suis jouasse et j’aime ce salon.

Je te montrerai au fur et à mesure de mes rdv l’évolution !

Bisous mon petit lapin !

 

Pétronille

 

Pour info : le bar des coloristes

Publicités

9 réflexions sur “Pétronille tente le balayage sur son henné (et aime son nouveau coiffeur)

  1. Leratvert dit :

    Hum, je crois que je vais me laisser tenter par le bar des coloristes !!!! merciiii pour cette super info comme quoi les coiffeurs ne sont pas tous des pourris 🙂

    J'aime

  2. Kim dit :

    C’est génial que tu aies trouvé des coloristes qui ne sont pas réfractaires au henné. Comme je l’avais dit dans mon précédent commentaire j’ai la chance d’avoir un coiffeur assez ouvert d’esprit (même si il m’a avoué avoir eu la trouille pendant tout le temps qu’il s’est occupé de moi^^) au coin de ma rue, pas cher (pour balayage, shampoing américain et soin, j’en ai eu pour 45€) et sympa.
    Bon courage à toi( comme à moi d’ailleurs^^) dans ton chemin vers des cheveux moins cuivrés 😉

    J'aime

  3. elodie dit :

    coucou, j’ai moi aussi pour projet de passer du henné au blond, j’aimerais beaucoup avoir des nouvelles de tes aventures capillaire avec des photos récentes pour voir si tu as réussi à arriver au blond et surtt comment ?? je viens de faire mon premier color b4.
    merci. bise.

    J'aime

    • Gloss Me Up dit :

      Hello,

      Non ! toujours pas de blond. Impossible en fait tant que j’aurais des longueurs « hénifiées ». Je coupe au fur et à mesure… et c’est long, très long !!!

      J'aime

  4. Pannetier dit :

    Bonjour Pétronille!
    Bravo pour cet article, et ce blog ou je trouve tout un tas d’informations super intéressantes sur le Henné. En effet, chaque fois que j’essaie de parler de coloration au Henné avec un coiffeur, ou des personnes travaillant dans les boutiques spécialisées, j’ai droit à des yeux au ciel, et des réflexions du genre « ouhla le Henné, je ne connais pas bien mais faut éviter … » bref!
    Pour ma part, j’ai fait des colorations chimiques très très trèèès longtemps, et je suis passée au Henné il y a 2 ans environs, quand j’ai décidé que le roux cuivré (poil de carotte presque :-P) était vraiment fait pour moi. J’ai donc fait un Henné d’Egypte par dessus les restes de ma coloration (roux clair), et j’étais ravie du résultat.
    Avec le temps, comme ma base est blonde cendrée, je me retrouve avec un joli tie and die qui n’est pas pour me déplaire. Mais, car il y a un mais, nous savons que les couches successives de Henné foncent de plus en plus le cheveux. J’ai pris l’habitude de faire des masques Argile+crème de coco+huile d’olive, avec citron (voir même du miel) pour dégorger un peu, avant de refaire le Henné, mais ça continu de foncer de plus en plus…
    Maintenant que je lis cet article, et que je vois les photos de tes cheveux (j’ai pratiquement le même roux à présent), étant donné que je fais toujours du Henné sans sel métalliques, est-il pour moi, possible d’éclaircir simplement ma couleur générale (ou en balayage) avec ces produits?
    As-tu réussi à obtenir le blond désiré?
    Merci de ta réponse.

    J'aime

    • Gloss Me Up dit :

      Bonjour,

      Et bien j’ai désormais les cheveux blonds mais celà a necessité un temps très long, pas mal de longueur coupée (voir tout) et du boulot.
      Je vais faire un article récap sur tout ce que j’ai du faire. En tout cas, sur du henné pur j’ai pu faire un balayage qui ressortait couleur « feu » et que je trouvais pas mal, mais c’est une vraie galère.
      J’ai tenté dégorgements au coco, démaquillage au color B4, balayages, colorations, coupe:coupe… absolument tout.
      Bises

      J'aime

  5. Pannetier dit :

    Bonjour!
    Merci de ta réponse, à ce que je vois, ce n’est pas de tout repos!
    Moi, la couleur feu dont tu parles, c’est carrément ce que je recherche…Penses tu que le démaquillant color B4 serait suffisant? Je ne connais pas du tout ce produit, peux-tu m’en dire plus?
    Merci à toi, Bises!

    J'aime

  6. Claire dit :

    Bonjour,
    Quel est la référence et le nom du shampoing éclaircissant qui t’a été préconisé ?
    D’avance merci.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s