Epilation à lumière pulsée: Mé My Elos vs Silk n’ Glide

Si tu as regardé la télé pendant les fêtes de Noël et que tu n’a pas zappé pas pendant les pubs, tu as forcément du tomber sur l’épilateur à lumière pulsée Silk’n Glide.

silk_n_glide_glossmeup

Comme tu le sais, Pétronille et moi même avons déja eu l’occasion de tester l’épilateur à lumière pulsée Mé My Elos (je t’en parle ici, et )  et récemment noous avons commencé le test du Silk’n Glide (Pétronille t’en as déjà parlé ici ).

Ce billet va donc être l’occasion de faire un bilan sur leur efficacté mais également de faire un petit comparatif entre ces 2 appareils .

Si tu te souviens bien, lorsque je t’avais parle du Mé, je t’avais dit que je l’utilisais principalement pour mes aisselles. Après de nombreuses semaines d’utilisation, mes poils étaient devenus tous fins et clairsemés mais il en restait encore un peu. J’avais aussi commencé à utiliser l’appareil sur les jambes, mais j’étais un peu moins sérieuse car les parties à traiter étaient un peu plus étendues …syneron-me-my-elos-glossmeupEt moi tu me connais, c’est pas un poil que j’ai dans la main mais plutôt une queue de cheval, et dès qu’il s’agit de faire des efforts y’a plus personne donc vu qu’il fallait d’abord épiler, puis ensuite flasher, j’ai été un peu  découragée … pourtant j’étais vraiment de bonne volonté !

Surtout que malgré ma fainéantise, les effets étaient là: poils clairsemés et plus fins, et zones sans poils !

Alors, lorsque j’ai reçu le Silk n’Glide ma motivation est revenue.

Déjà car plus besoin de s’épiler avant, il suffit de raser et ensuite de flasher. Ce qui peut potentiellement te faire déjà gagner du temps.

J’ai donc rasé mes aisselles, alors que si tu te souviens bien, je t’avais dit que je n’avais que de trés fin poils clairsemés … Erreur fatale !

J’ai eu la peur de ma vie … car en 3/4 jours tous les poils étaient revenus et biens drus qu’avant.

Bien évidemment, comme je n’aime pas faire les choses à moitié, j’ai fait pareil sur les jambes: rasage puis flash … avec entre temps une repousse bien drue et des petits boutons et coupures dues au rasage ! Un pur bonheur !

Malgré cela j’ai quand même continué le protocole jusqu’à la fin.

Mais je ne voyais rien tombé, aucun poil, rien, que dalle, nada …

L’horreur !

J’ai donc pris mon courage à deux mains, et ressorti mon vieil épilateur … pour tout débroussailler.

Je t’épargne les larmes, la crise de nerfs et le récit sur la douleur atroce que j’ai ressenti, en arrachant tous ces vilains poils tout drus et tout moches.

Après cette petite déconvenue,  je m’étais juré de reléguer le Silk’n Glide au fond de mon placard.

Sauf que … après l’épilation à l’épilateur électrique mes poils ont mis un temps fou à repousser … plusieurs longues semaines. Sur les jambes c’était moins flagrant parceque je ne suis pas hyper velue de cet endroit. Mais mes aisselles, je ne le ai pas reconnus … l’oursin qui y avait élu domicile avait purement et simplement disparu, juste quelques poils extrémement fins et quasi invisible, c’est tout.

Et je ne te mens pas, je n’arrive pas, moi même, à trouver une explication. J’ai l’impression que la combinaison des 2 appareils a été bénéfique à mes aisselles … Et que l’épilation couplée au Silk n’Glide (plutôt que le rasage) fonctionne mieux sur moi.

Je suis donc en train de reprendre plus sérieusement le protocole pour les jambes notamment. Et ça fonctionne plutôt pas mal.

Pour le maillot, je préfère rester sur le Mé pour l’instant, car l’idée de raser ne m’enthousiasme pas des masses.

Concernant le visage, vous avez été très nombreuses à nous avoir poser la question sur l’effciacité de la lumière pulsée.

Alors je ne vais pas te mentir en disant que j’ai essayé de me faire la moustache avec.

Non… car en réalité j’ai bien trop peur, et j’ai même plus peur des conséquences en terme de repousse sauvage qu’en terme de sécurité et d’innocuité.

Alors si l’un ou l’une d’entre vous à tester, j’attends vos retours les filles et les garçons !

En ce qui concerne les points positifs et négatifs des 2 appareils:

Maniabilité/Ergonomie: Le Mé est plus encombrant que le Silk’n Glide. Ce dernier a la même forme qu’un épilateur, et ne pèse pas très lourd, tu pourras l’emporter dans tes bagages si tu pars en vacances. Au niveau de la prise en main je dirais que le Silk n’ Glide est plus facile d’utilisation, tu le met en contact avec la peau et tu appuies et ça flash. Pour le Mé, si tu te souviens bien je t’avais dit que les flashs ne se déclenchaient que lorsque le capteur était bien positionné perpendiculairement à la peau et qu’il soit également bien pris en main au niveau des capteurs de préhension. Faut pas avoir 2 mais gauches quoi …

Nombre de flashs: 2 flashs par seconde pour le Mé et 1 flash par seconde pour le Silk’n Glide.

Le Silk’n Glide contient 50 000 flashs, tu en as au moins pour 5 ans d’utilisation.

Le Mé My Elos, a des cartouches rechargeables de 5000 flashs (Sauf la nouvelle version Tanda Mé qui n’est plus rechargeable et qui a une capacité d’utilisation de 120 000 flashs).

Douleur: Alors, là c’est subjectif, car nous n’avons pas tous le même rapport à la douleur. Moi j’ai quand même plus douillé avec le Silk n’Glide que le Mé. Les flashs étaient plus intenses mais ça reste supportable.

Prix: 169 euros pour le Silk’n Glide, donc beaucoup plus accessible contre environ 300 euros pour le Mé My Elos (sachant que tu va devoir racheter des cartouches à 39 euros environ).

Efficacité: Les 2 appareils se valent à vrai dire. Tout va dépendre en fait, je pense, de tes préférences: est ce que tu préfères te raser ou épiler avant. Si tu es réfractaire au rasoir, le Mé My Elos sera pour toi. Si tu as un peu peur de te tromper, un petit plus pour le Silk’n Glide, qui est doté d’un analyseur automatique de couleur de peau qui préserve l’utilisateur de tout mauvais réglage.

Voilà pour ce petit tour d’horizon …

J’ai lu tous vos commentaires et avis, et je sais que pour certaines personnes les résultats n’ont pas été à la hauteur de leur espérance, alors que pour d’autres la magie a opéré.

Alors, je n’ai pas d’explications « scientifiques » à vous apporter sur l’absence d’efficacité de ces méthodes sur certaines personnes. Le but de ces posts est juste de donner notre avis et nos retours d’expérience après avoir tester les 2 appareils. En aucun cas, nous nous amusierions à faire de la publicité mensongère et à vendre du rève, nous ne sommes pas rémunèrées par les marques et nous sommes toujours sincères et objectives sur les avis que l’on donne.

Après ce qui est certain, c’est que les résultats sont apparemment meilleurs avec le laser que la lumière pulsée … mais pas au même prix cela va sans dire …

Et puis n’oublie jamais que l’élimination des poils avec ces méthodes (que ce soit à domicile ou en institut) n’est jamais complétement totale et définitive.

Pour ma part, j’ai également été trés sceptique au début. A force de persévérance, j’ai pu constater de bons résultats et je suis sûre qu’ils auraient été meilleurs si j’avais été un peu plus assidue.

Je pense que ça va être une de mes bonnes résolutions pour 2014 …

J’attends (encore) vos avis !!

Naïla

De jolies mains avec Hand Filler des Laboratoires Filorga

Hand Filler_Filorga_glossmeup

J’aime Filorga … passionnément …

Je te rassure sur l’objectivité de mes propos, je n’ai aucune action chez la marque et je ne suis pas rémunérée pour en dire que du bien, mais je t’assure, j’ai trés rarement été déçue par leurs produits.

J’ai eu la chance d’être invitée il y’a quelques semaines maintenant au Nailsparis, un bar à ongles super cosy situé dans le 16 ème arrondissement de Paris que je te recommande vivement.

J’ai été très bien reçue, un pur moment de détente ! J’ai pu offrir à mes ongles une superbe manucure et me faire poser un super vernis permanent, que j’ai d’ailleurs gardé presque 1 mois, tellement la pose était réussie !

Cela a été aussi l’occasion pour moi de découvrir la dernière innovation des Laboratoires Filorga: le Hand Filler.

Il s’agit de gants hydratants truffés de micro-capsules qui vont s’activer au contact de la peau.

Ces gants ont 3 actions:

Action repulpante : de l’acide hyaluronique vectorisé associe à un actif volumateur, repulpe et lisse le dos des mains.

Action anti-tache : un extrait de houblon régule la synthèse de mélanine et réduit les taches pigmentaires.

Traitement des ongles : un complexe nutritif augmente la croissance et la résistance des ongles.

Résultats : les mains sont plus douces. Apres 4 semaines, les rides et les taches s’estompent, les mains sont rajeunies.

Effectivement j’ai pu constater l’effet hydratant de ces gants, la peau est plus lisse et effectivement hydratée comme si j’avais utilisé une crème. Pour les tâches je ne peux malheureusement pas t’en dire plus car je n’ai pas encore (OUF!) ce problème … Pour les ongles par contre, je pars de loin … Je t’explique: mes ongles sont pires que des feuilles de papier: mous, moches et striés. Avec ces gants, j’ai noté un léger mieux, ils sont un peu moins mollassons et se cassent moins.

Je dirais que pour celles qui n’aiment pas se tartiner les mains de crèmes en tout genres, ces gants sont vraiment la solution idéale. Tu enfiles ces gants pendant 30 minutes, 2 à 3 fois par semaine selon l’ampleur de la catastrophe, et c’est tout. Pas d’effet poissant et collant, c’est que du bonheur. Mêmes les messieurs seront ravis !

En plus de cela, ils sont vraiment pas mal d’un point de vue esthétique: sobres, élégants, fins, c’est pas des gants pour faire la vaisselle quoi !

Ils sont réutilisables environ 15 fois. Les gants perdent leur efficacité dès que « les petits F » du logo Filorga situés à l’intérieur du gant ont disparu.

Moi je pense quand même les garder une fois les actifs évaporés pour m’en servir lorsque je fais des masques tout simples avec du beurre de karité.

Cette « perfusion de jeunesse » a néanmoins un prix: 39 euros la paire de gants … mais quand on aime Filorga, on ne compte pas ❤

Disponibles en pharmacies, parapharmacies, Marionnaud et Monoprix.

Naïla