Mes(aventures) capillaires – passage du henné au blond !

 

poudre-de-henne

Suite aux très nombreuses questions que je reçois concernant le henné et la façon dont j’ai pu « m’en sortir » et passer au blond, me voilà avec un article tout neuf sur mes aventures et mésaventures capillaires.

Je te fais quelques retours en arrière verson light, mais si tu veux plus d’infos sur les différentes étapes des mes changements de couleur je te mets les liens des articles pour compléter l’ensemble.

Au tout début il y a moi🙂

Pétronille, cheveux fin blond foncés selon le syndicat des coiffeurs coloristes, c’est à dire, chatain clair pour les gens normaux.

Un chatain tout ce qu’il y a de plus classique. Passe partout.

Peau claire, yeux verts, le roux était fait pour moi.

Mes premières expériences de roux ont commencé avec des balayages, puis des colorations temporaires qui bien évidemment ne tenaient pas très longtemps, car il faut l’avouer, le roux en coloration est très difficile à faire tenir.

La couleur virait rapidemment, s’affadissait et le résultat était bof/bof.

photo (3)

Comme tu le vois sur la photo, j’ai ici un vieux reste de coloration rousse du plus bel effet…

Et puis un jour on m’a dit mais pourquoi tu ne tenterais pas le henné, toi qui teste tout, qui a le cuir chevelu sensible, qui aime la nature et les petits oiseaux qui chantent.

On m’a dit cap ou pas cap ?

Bah, il m’en a pas fallu plus pour que sois cap.

Alors cap, oui, mais par n’importe comment.

Je me suis renseigné à mort sur le comment, le avec quoi, et pour quel résultat souhaité.

Je suis venue, j’ai vu, j’ai vaincu.

J’ai réussi à avoir le résultat escompté. En tout cas mon idéal. Une chevelure hyper brillante,une couleur qui déchire, les cheveux doux et gainés, le cuir chevelu apaisé.

De la bombe.

P1010292

Je passais mon temps à me toucher les cheveux et regarder leur couleur au soleil.

J’en ai refait plusieurs. Pour les racines, pour l’effet sur le cuir chevelu, pour tout ce que ca m’apportait.

Si tu veux des infos sur le henné suit le lien, je t’explique tout bien comment faire : ICI

Au bout d’un an mon roux flamboyant est passé à un roux profond, puis un roux brun, puis un auburn.

cheveux

Ils ont foncé à une vitesse dingue.

Pourtant je faisais bien attention à ne pas multiplier les pauses sur les longueur, j’ai été tout de même prudente, mais rien n’y a fait.

J’ai essayé de faire dégorger avec les masques coco/argile, mais toujours aussi foncé.

A un moment je n’en pouvais plus, c’était beaucoup trop foncé par rapport à ma carnation et mes premiers cheveux blanc étaient hyper flashy dedans (enfin je focalisais dessus surtout) et je me suis dis que si cheveux blanc il y avait, je ne pouvais pas faire autrement que de passer au blond. En plus je n’ai jamais été vriament blonde et celà m’a pris comme une envie pressante.

Je voulais être blonde.

Là, tout de suite maintenant.

Bah oui, mais non.

Celà ne marche pas vraiment comme celà.

(Rappel : Pétronille veut arrêter le henné et repasser au chimique, pourquoi, comment : ICI)

J’ai procédé par étapes :

1- Masques coco / argile à fond les ballons (Voir article ICI)

P1040531

Niveau résultats… néant ! la couleur ne s’éclaircit pas !

2- Démaquillage au Color B4 (Voir articles ICI et LA)

10

P1040601

1er démaquillage… plus clair !!!

P1040614

2eme démaquillage ! encore plus clair !! Joie !!!

Youhou !! Résultat objectivement plus clair…mais qui a foncé dans la semaine. Retour case départ…! Grrrrrr…………!!!

3- Coloration temporaire chez le coiffeur (Voir article ICI, mésaventure inside, les coiffeurs n’aiment pas le henné !)

kris

Avant balayage

4- Balayage chez le coiffeur (Voir article ICI, amour inside)

photo37

Des reflets « feu » dans les cheveux. Plutôt joli mais toujours pas ce que je souhaite.

5- Coupe des cheveux (passage du long au carré à la machoire) avec colarations pro faites à la maison (Voir article ICI)

kris3

 

Je garde la même teinte rousse, mais en chimique…et petit à petit je mets plus de chatain / blond doré.

6- Laisser pousser les cheveux et couper au fur et à mesure pour éliminer toutes les longueurs hénifiées – l’étape la plus longue mais la seule efficace;)

7- Oh joie… Balayage blond !

kris2

Il m’a fallu près d’1 an 1/2 pour obtenir ce résultat.

La seule option que je n’ai pas explorée et qui aurait été plus rapide mais à quel prix, c’est le décapage du cheveu. C’est la seule chose qui pourrait fonctionner mais c’est cher et celà bousille très clairement vos cheveux.

Comme tu le vois, passer du henné à du chimique… du roux/auburn au blond n’est pas une mince affaire.

Il faut donc bien réfléchir avant de se lancer.

Pour ma part je ne regrette pas car objectivement mes cheveux étaient vraiement au top avec le henné.

Mais aujourd’hui je suis blonde et c’est ce que je voulais🙂 !!!

Bisous à tous,

 

Pétronille

Le maquillage d’Etam

Le maquillage de chez Etam…on valide ou pas ?

IMG_7314 (3)

J’ai très récemment fait un tour chez Etam et j’ai jeté un coup d’œil sur la partie que je n’avais encore jamais regardé de la boutique, la partie cosmétique.

Je voyais ça d’un air amusé sans en prêter grand cas et puis finalement je me suis dit qu’une marque à petit prix dans une enseigne que j’aime bien, cela valait quand même le coup de l’essayer, après tout j’achète également chez Kiko et en grandes surfaces !

J’ai fait le tour du petit rayon et j’ai été agréablement surprise parce que j’y ai trouvé.

J’ai jeté mon dévolu sur un RAL liquide mat, dans un ton nude foncé (brun rosé) la faute à Kylie Jenner, un stick enlumineur / cache misère teinte porcelaine, un blush corail version stick et une CC « poudre » teinte médium.

Je les ai tous testé et j’ai été agréablement surprise.

Tout d’abord le RAL.

IMG_7304

Comme tous les RAL mat il est asséchant. C’est le point négatif, par contre pour le reste, que du positif.

La couleur est absolument conforme à ce que l’on voit dans le tube. Un joli brun rose, une couleur assez foncée finalement sur moi qui porte plutôt des teintes plus claires, mais cela change et c’est assez classe en fait. Avec un teint frais et un maquillage des yeux sobre, ça le fait !

La tenue est impeccable. J’ai presque envie de dire que « ça accroche » carrément.

La pose est ultra simple, un embout mousse de type gloss qui permet une pose précise.

Le confort est somme toute celui attendu d’un RAL mat. Correct mais on est pas sur un baume hydratant, c’est clair.

FullSizeRender (1)

A gauche, Brave de Mac, à droite le RAL Etam

 

Ensuite, le stick cache cerne, enlumineur.

IMG_7305

Il se présente sous la forme d’un jumbo à pointe crèmeuse et douce.

La matière se fond bien à la peau et ne marque ou ne plâtre pas comme j’ai déjà eu le cas avec d’autres produits de ce genre.

La teinte porcelaine est parfaite et donne une vraie mise en lumière des zones sur lesquelles je l’ai appliqué.

Un produit sympa, qui fait très bien le job !

Le blush, maintenant.

IMG_7274

Petit format, stick retractable, couleur sympa, corail irisé qui change de mes roses poudrés et même de mon Coralista préféré.

FullSizeRende3

Le rendu est assez translucide et irisé. C’est une couleur idéale pour l’été avec un léger bronzage. Vu ma teinte de peau du moment ce n’est pas le mieux, mais la couleur se travaille assez bien et le rendu est sympa.

 

La CC Crème, poudre compacte :

IMG_7271

Un boitier plastique mais mignon, 3 teintes (medium, porcelaine et un centre vert pour corriger les rougeurs).

A appliquer en complément d’une base de teint, sinon le rendu ne sera pas terrible.

Mais avec une BB Crème au préalable, j’avoue que le rendu de la peau est vraiment pas mal ! Unifié et naturel, les rougeurs sont très nettement diminuées, la peau est beaucoup plus lumineuse, que juste avec la BB crème.

 

Alors, le maquillage chez Etam, on valide ou pas ?

Et bien oui car je ne t’ai pas parlé du prix mais pour cet ensemble je n’ai payé qu’aux alentours d’une trentaine d’euros.

Alors niveau rapport qualité / prix, je trouve que c’est très correct et qu’on peut y trouver des produits vraiment pas mal.

Une bonne alternative !

Pétronille

 

Détente et zénitude chez NailsParis

NailsParis, c’est l’institut Zen qui prend soin de toi de la tête aux pieds.

Imagine un lieu relax, d’inspiration asiatique, une lumière douce, de la musique zen …

Toutes les conditions sont réunies pour passer un moment inoubliable.


Si tu souviens, je m’étais déjà rendu dans 1er salon NailsParis, il y’a quelques années pour tester la pose de vernis permanent et j’avais été plus que ravie.

Lors de ma visite dans le nouveau salon situé dans le 6ème arrondissement de Paris, , j’ai choisi de me faire poser exactement la même couleur de vernis permanent sur les ongles des mains mais aussi sur les orteils.


  

Après une manucure et une pédicure réalisées dans les règles de l’art (ongles limées, cuticules repoussées, petites peaux éliminées), place à la pose du vernis permanent qui s’effectue en plusieurs étapes:

  1. Pose d’une base
  2. Pose de la première couche de vernis
  3. Passage sous la lampe à UV pour fixer le tout
  4. Pose de la deuxième couche de vernis
  5. Un autre passage sous la lampe UV
  6. Pose de la troisieme et dernière couche de vernis
  7. Et encore un passage sous la lampe UV
  8. Pose d’un top coat
  9. Et dernier passage sous la lampe !
  10. On admire le résultat: des ongles MA-GNI-FIQUES et hyper brillants !


Pendant presque 1h30, j’ai été chouchoutée et le mot est faible. Jai meme eu le droit à un massage divin des mains et de la voûte plantaire !

Si j’ai une note à donner à cet institut: 11/10 ! Un accueil au top, la gentillesse et l’amabilité des esthéticiennes et du gérant de l’institut, l’ambiance relaxante et zen, la décoration sobre et épurée et une prestation de grande qualité !

Rien à redire … J’aurais tellement aimé que ça dure plus longtemps !

NailsParis c’est également un spa qui te propose un large éventail de massages thaïlandais.

Moi qui suis littéralement tombée amoureuse de l’Asie et qui a passé ces dix dernières années à voyager dans cette région du monde, j’irais bientôt tester c’est certain🙂

Le nouveau salon a ouvert au 80 rue de Vaugirard 75006 Paris

Le 1er salon se situe au 59 rue Mozart dans le 16ème arrondissement.

Deux endroits que je vous conseille absolument !

http://www.nailsparis.fr/

Naïla

La recette de saison : les Shenkele, des beignets Alsaciens pour Carnaval

On inaugure une nouvelle rubrique chez Gloss Me Up !

Puisque nous ne sommes pas que des maniaques du maquillage et des soins, mais que nous aimons aussi manger, on change un peu de thème aujourd’hui pour vous donner la recette des Shenkele, qui sont des beignets alsaciens, absolument délicieux et d’une simplicité enfantine.

D’ailleurs ma fille en raffole (et moi aussi).

Image-1 (1)

Pour la petite histoire, les Shenkele ,qui signifient « cuisses de dame », se nomment ainsi en raison de leur forme.

L’interêt de ces beignets, la facilité et la rapidité car ils ne necessitent pas de temps de pousse.

 

Pour 4 personnes :

2 œufs

1 CS d’eau de fleur d’oranger (ou du kirsh ;)

125g de sucre

250g de farine

1cc d’huile ou 1 CS de crème d’amande

75g d’amandes et/ou noix moulues

Poudre de cannelle

 

On mélange le sucre et les œufs et on bat jusqu’à obtention d’un mélange mousseux.

Incorporer l’huile, la fleur d’oranger (ou le kirsh !) la farine petit à petit et la poudre d’amande / noix.

On mélange à nouveau l’ensemble.

Puis on passe au façonnage des beignets, en roulant un peu de pâte dans la main et en lui donnant la forme d’un doigt.

On les plonge dans l’huile chaude et on les fait dorer.

On égoutte sur du papier absorbant et on soupoudre d’un mélange de sucre et de canelle.

Image-1

Et on déguste !!!

Enjoy…

Pétronille

Ma fille et sa peau sèche, mon fils et sa peau atopique

Une fois n’est pas coutume, je vais parler un peu de ma famille.

Je suis la maman d’une petite fille de 6 ans et d’un petit garçon de 4 ans.

Tous 2 ont la peau particulièrement sèche.

Je dois systématiquement leur mettre de la crème hydratante, voir même parfois carrément du beure de karité ou les huiler de la tête aux pieds car leur peau est sèche. Elle tire, elle gratte, elle est rugueuse.

C’est accentué je pense également par le calcaire de l’eau de la région dans laquelle je vis.

En plus de ça, mon fils a une peau vraiment réactive. Il est sujet a pas mal d’allergies et me fait régulièrement des poussées de boutons de type eczéma et urticaire.

Autant dire que je fais la traque aux agents irritants de la lessive et dans tous les produits que je peux utiliser pour lui.

Les gels douches avec savon, les crèmes parfumées ne sont pas les bienvenues.

 

J’utilise donc des produits adaptés qui minimisent les réactions et qui réparent si possibles les dégâts causés par l’eau, qui calment les démangeaisons et les irritations.

 

En ce moment, j’utilise la gamme Topialyse de la marque SVR.

FullSizeRender (3)

C’est une gamme spécialisée pour les peaux atopiques.

  • Le gel lavant :

gellavant

J’utilise ce gel nettoyant doux sans savon.

Il convient à toute la famille, y compris aux nourrissons et respecte la peau grâce à son pH physiologique.

Il est enrichi en Omégas 3, 6 et 6 pour apaiser la peau et lutter contre les sensations de tiraillements. Il mousse bien, l’odeur est neutre.

Le packaging est costaud : 1 flacon pompe d’1 litre !

Mon avis : les enfants adorent distribuer le savon en appuyant sur la pompe. Ils apprécient le produit qui mousse suffisamment et leur peau est bien moins agressée qu’avec un savon ou un gel douche classique, même dédié aux enfants.

 

  • Le baume intensif :

baume

Coup de cœur. C’est un soin relipidant, anti-irritations, sécheresse et grattage sévère.

Autant te dire que j’ai essayé pas mal de soins et baumes si possibles les plus neutres possibles et là, je suis conquise.

La compo qui est concentrée en actifs émollients, une haute concentration en actif appaisant, un sucre prébiotique pour rééquilibrer le flore cutanée…

Une tolérance optimale grâce aux ingrédients utilisés qui sont sélectionnés pour leur efficacité mais aussi leur innocuité.

Sans silicones, sans huile minérale, sans conservateur, sans BHT, sans paraben, sans colorant et sans parfum…

Composition :

  • 46% Phase émolliente : relipide, nourrit et restaure la barrière cutanée
  • 10% huile de coton : source d’Omégas 3, 6 et 9, nourrit, répare et régénère
  • 6% huile de coco : source d’Omégas 6 et 9, assouplit, rend la peau soyeuse et dépose un subtile voile parfumé
  • Beurre de Babassu : « silicone-like » végétal fond sur la peau, favorise un étalement agréable du baume tout en procurant nutrition et confort
  • Phospholipides : grâce à leur structure similaire à celle des lipides cutanés, l’émulsion a une grande affinité avec la peau permettant une meilleure disponibilité des actifs
  • Glycérine végétale : humectant et hydratant
  • 4% Niacinamide : apaise intensément les irritations, hydrate et restructure la barrière cutanée
  • Sucre prébiotique double action: restaure l’équilibre du microbiome et renforce les défenses naturelles.

 

Une texture adaptée aux enfants qui pénètre rapidement sans laisser de film gras qui colle et qui empêche de s’habiller facilement.

C’est un vrai coup de cœur dans cette gamme, Topialyse, mais aussi de manière générale dans les produits adaptés aux enfants souffrant de sécheresse cutanée et d’irritations.

Dans la même gamme, j’utilise également, la crème pour les mains et le baume à lèvre.

Il existe également dans cette gamme la crème lavante, la crème émolliente et une crème barrière que je n’ai pas testé.

Tu l’auras compris, j’apprécie ces produits qui sont bien tolérés par la peau de mes petits loulous et qui conviennent à toute la famille.

 

Pétronille